Une initative de l'Association
Marie de Nazareth

La promesse
faite à David

Prophétie
précédente
Prophétie
suivante
La promesse
faite à David

Un Roi Messie, fils de David (2 Samuel 7,5)

« Fils de David »

Au temps du grand Roi David, l’annonce de la venue du Messie va se préciser énormément avec le solennel oracle donné au prophète Nathan, successeur de Samuel qui avait donné au dernier fils de Jessé (1 Sa 16,11-12) l’onction royale au nom de Dieu (1 Sa 16,13) :

« Va dire à mon serviteur David : Ainsi parle YHWH : Est-ce toi qui me construiras une maison pour que j’y habite ? » (2 Sa 7,5) – « Quand tes jours seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, je maintiendrai après toi le lignage issu de tes entrailles et j'affermirai sa royauté. C'est lui qui construira une maison pour mon Nom et j'affermirai pour toujours son trône royal. Je serai pour lui un père et il sera pour moi un fils » (2 Sa 7,12-19) – « Ta maison et ta royauté subsisteront à jamais devant moi, ton trône sera affermi à jamais » (2 Sa 7,16).

David reste stupéfait devant de telles promesses, qui concernent son fils Salomon, qui construira le Temple de Jérusalem, mais qui le dépassent aussi largement en annonçant clairement les temps du Messie (LRC 2 page 223 à 263) :

« Qui suis-je Seigneur YHWH et quelle est ma maison pour que tu m’aies mené jusque-là ? Mais cela est encore trop peu à tes yeux, Seigneur YHWH, et tu étends aussi tes promesses à la maison de ton serviteur pour un lointain avenir » (2 Sa 7,18-19)

Cette annonce d’un Messie « fils de David » sera reprise et développée dans les Psaumes :

« J'ai fait une alliance avec mon élu, j'ai juré à David mon serviteur. À tout jamais j'ai fondé ta lignée, je te bâtis d'âge en âge un trône » (Ps 89,4-5)
« Le Seigneur l’a juré à David : c’est le fruit de tes entrailles que je mettrai sur ton trône » (Ps 132,11)

De nombreuses prophéties la rappelleront et la conforteront :

« Un rejeton sortira de la souche de Jessé, un surgeon poussera de ses racines sur lui reposera l’Esprit de YHWH» (Is 11,1)
« Prêtez l'oreille et venez vers moi, écoutez et vous vivrez. Je conclurai avec vous une alliance éternelle, réalisant les faveurs promises à David » (Is 55,3)
« Voici venir des jours oracle de YHWH où je susciterai à David un germe juste. Un roi régnera et sera intelligent, exerçant dans le pays droit et justice. En ses jours, Juda sera sauvé et Israël habitera en sécurité. Voici le nom dont on l'appellera "YHWH-notre-Justice" » (Jr 23,5-6).

Désormais donc, l’attente sera celle d’un « Roi-Messie » qui sera « fils de David ».

Dans la tradition juive,

L’attente du Messie davidique sera omniprésente. Par exemple, dans la prière des 18 bénédictions, que les juifs récitent 3 fois par jour, rédigée par 120 docteur au temps d’Esdras, la 16ème bénédiction qui a rapport à la venue du Messie est ainsi conçue :

« Fais bientôt fleurir le rejeton de David, et élève sa puissance par l'effet de ton salut ; car, tout le jour, nous espérons en ton salut. Sois béni, ô Seigneur, qui fais fleurir la puissance du salut » (LRC 1 page 6)

À noter que souvent la Bible se réfère à Jessé, père de David, et qualifie le Messie de descendant de Jessé plutôt que de David. La raison en est que la tradition juive considère Jessé comme un juste parfait n'ayant jamais commis de sa vie le moindre péché, à tel point que leurs Docteurs ont affirmé qu'il n'est mort que par suite de la perfidie du serpent, c’est-à-dire par suite de la condamnation du premier homme, et non pas pour quelque péché qu'il aurait commis personnellement (cf. Talmud, Schabbat, fol. 55 verso, et traité Baba-Baihra, fol. 17 recto) (cf. DHES 2 page 96 et 97).

Dans l'accomplissement chrétien,

La Vierge Marie est certainement descendante à la fois de David et d’Aaron (cf. La Vierge Marie est-elle fille de David ou d’Aaron ?), mais Joseph que l’Ange appelle « Fils de David » (Mt 1,20) n’est pas seulement un descendant du roi David parmi d’autres : il est « de la maison de David » (Lc 1,27). Il doit se rendre à Bethléem pour le recensement parce qu’il est « de la maison et de la lignée de David » (Lc 2,4) et donc un des héritiers directs du trône de David. Au cours de sa vie publique, Jésus lui aussi portera bien des fois ce titre de « Fils de David » (Mt 1,1 ; 9,27 ; 15,22 ; 20,30 ; 21,9 ; etc.), mais ce ne sera qu’après la mort de Joseph.

Ainsi Jésus accomplit parfaitement la promesse puisque « Celui qui doit régner » (Mi 4,14) devait être « Fils de David » (2 Sa 7,5-19), « issu de Jacob » (Nb 24,17), de la tribu de Juda (Gn 49,8), de la souche de Jessé (Is 11,1). Même le Talmud reconnait que Jésus était de la descendance de David (Sanhedrin fol.43 recto) (DHES 2 page 208). Or l’Histoire n’a retenu aucun autre Messie davidique qui soit venu et depuis la fin du premier siècle, il n’y a aujourd'hui plus aucune tradition ou aucune archive du Temple qui pourrait assurer la généalogie d’un autre « Fils de David » …

Prophétie suivante
Le Messie est attendu à la Plénitude des temps
Prophétie précédente
Intro 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
Haut
de page
Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention