Une initative de l'Association
Marie de Nazareth

La figure du
Serviteur souffrant

Prophétie
précédente
Prophétie
suivante
La figure du
Serviteur souffrant

Peinture ultra-réaliste des tortures et douleurs du Messie par le prophète Isaïe (Isaïe 53) et les Psaumes (Psaume 22)

Le prophète Isaïe a décrit la figure du Messie comme « Serviteur souffrant » en des termes frappants, à partir du chapitre 42 de son livre, et surtout au chapitre 53, complétant ainsi son annonce après avoir évoqué sa conception (Is 7,14), sa naissance (Is 9,5), sa prédication (Is 9,1), sa puissance (Is 11,1), et ses missions (Is 25,8 ; 28,16 ; 42,6).

Son portrait peut-être résumé par quelques extraits éloquents :

Le Psaume 22,2 est aussi très prophétique :

Ce passage des écrits de Sagesse évoque aussi le Juste persécuté :

Dans la tradition juive,

l’antique Synagogue reconnaissait bien le Messie attendu dans la figure du « Serviteur souffrant ». Les rabbins disaient par exemple que « le Messie s’appelle le membre lépreux parce qu’il est dit : "il a porté sous souffrances et s’est chargé de nos douleurs, et nous l’avons considéré comme puni, frappé par Dieu et humilié" (Is 53,4) » (Talmud - Sanhédrin 98B). De même, le Médrasch-Yalkut affirme que le Psaume 22 décrit les souffrances du Messie (DISSA page 33).

Plus profondément, dans sa « Dissertation sur l’invocation des Saints dans la Synagogue » (DISSA page 31-33), Paul Drach explique que depuis les temps les plus reculés, la Synagogue croyait que « la cessation de la souillure ou tache originelle ne devait avoir lieu qu'à l'avènement du Messie; ce qui veut dire que le Christ du Seigneur devait extirper ce venin. (cf. le grand Yalkut-Réubêni fol.16, col.1) »

« Maintenant, pour ce qui regarde l'effet rétroactif, du mérite infini des souffrances du fils de David interrogeons les anciens (Dt 32,7), et ils nous diront (Médrasch-Yalkut, seconde partie, n. 359 traitant du chapitre 60 d'Isaïe) :

« Satan dit devant le Très-Saint, béni soit-il : Maître de l'univers, à qui est cette clarté qui se trouve sous ton trône glorieux? Dieu lui répondit : À celui qui un jour te fera retourner en arrière, et couvrira ta face de confusion. Satan lui dit : Maître de l'univers, fais-le moi voir. Dieu lui répondit : Viens et vois-le. Aussitôt qu'il le vit il fut secoué d'un grand tremblement, et il tomba sur sa face en prononçant ces mots : Certainement, ceci est le Messie qui un jour me précipitera dans la géhenne avec toutes les nations infidèles ! »
« Alors le Très-Saint, béni soit-il, commença à faire ses conditions avec le Messie, lui disant : Ceux qui sont réfugiés auprès de toi leurs péchés te soumettront un jour à un joug de fer et te feront devenir comme un veau dont les yeux se ternissent, et ils seront cause qu'on t'oppressera l'âme par ce joug ; et par suite des péchés de ceux-ci ta langue un jour restera attachée à ton palais (Ps 22,16). Consens tu à cela ? Alors le Messie dit devant le Très-Saint, béni soit-il : Maître de l'univers, peut-être ce tourment durera-t-il plusieurs années? Le Très-Saint, béni soit-il, lui répondit : Par ta vie et par la vie de ta tête, j'ai prononcé sur toi une semaine (Dn 9,5) Si ton âme s'en afflige je rejette ceux que tu dois sauver dès ce moment. Et il dit devant lui, maître de l'univers, c'est avec la joie de mon cœur et avec l'allégresse de mon cœur que j'accepte tout, à condition que pas un seul d'Israël ne se perdra. Et non seulement les vivants devront être sauvés dans mes jours, mais aussi ceux qui seront déposés dans la terre. Et non seulement les morts seront sauvés dans mes jours, mais aussi tous ceux qui sont morts depuis les jours d'Abraham, le premier homme. Et non seulement ceux-ci, mais aussi les avortons seront sauvés dans mes jours. Voilà ce à quoi je consens, voilà ce que j'accepte ». « Les Docteurs enseignent encore : la semaine de l'avènement du fils de David, on apportera des poutres de fer, et on les lui chargera sur le cou jusqu'à ce que sa taille se pliera en deux, et il jettera des cris et il pleurera si fort que sa voix montera jusqu'au ciel. Il dira devant Dieu : Maître de l'univers, jusqu'où y pourront tenir mes membres ? Ne suis-je pas de chair et de sang ? »

A noter cependant que les rabbins modernes qui ont rejeté le Christianisme se contorsionnent pour essayer d’interpréter autrement ces passages, où même de les « oublier », et notamment d’oublier le fameux chapitre 53 du livre d’Isaïe, si éloquent.

Dans l'accomplissement chrétien,

la Passion du Christ et son sens profond sont vraiment en correspondance parfaite avec tout ce qui était annoncé par les prophètes à ce sujet, dans les moindres détails (Lc 24,26).

Prophétie suivante
La Femme promise à être une Aide pour l’Homme
Prophétie précédente
Intro 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
Haut
de page
Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention